Actuel

C’est le moment de toucher le cœur de chacune et chacun

Le 26 mars, les responsables des organisations œcuméniques mondiales ont publié une déclaration commune en cette période de pandémie de coronavirus. Elles et ils affirment que « le temps d'un christianisme pastoral, prophétique et pratique est venu ».


Première œcuménique pour Pâques

Autant la montée vers Pâques que des célébrations et des rites appréciés autour de la fête de Pâques ne pourront pas être célébrés cette année à cause de la pandémie de coronavirus. Cinq Églises et associations ecclésiales se joignent pour proposer l'action « Pâques – Lumière d'espérance », en signe d’espérance et de communion.


Le pape François nous appelle à prier ensemble mercredi à midi

En un moment où notre monde est dramatiquement touché par le COVID-19, le Pape François a lancé l’invitation de nous unir dans la prière du Notre Père en un même moment, ce mercredi 25 mars à 12 heures.


6 mars: Journée mondiale de prière

Cette année, la Journée mondiale de prière (JMP) est célébrée dans le monde entier le 6 mars. La liturgie 2020 nous vient du Zimbabwe. Les habitantes et les habitants du Zimbabwe aspirent à l'amour, la paix et la réconciliation ; c'est dans ce but qu'ils veulent se mettre en marche : « Lève-toi, prends ta natte et marche ! ». C'est le thème de la JMP 2020, tiré du récit de la guérison à la piscine de Bethesda dans l'Évangile de Jean (Jn 5, 2-9). Les Zimbabwéennes l'interprètent dans le contexte de leur propre histoire. Elles le comprennent comme une invitation à ne pas rester plus longtemps passif « sur sa natte » mais à devenir actif, à prendre son destin en mains et à assumer ses responsabilités, tout en étant solidaire. 


Le Danois Jørgen Skov Sørensen devient secrétaire général de la KEK

Le comité de la Conférence des Églises européennes (KEK) a annoncé la nomination de Jørgen Skov Sørensen (55 ans) comme nouveau secrétaire général. Selon le communiqué, le Danois prendra ses fonctions en janvier 2020 ; il arrive à la KEK avec une vaste expérience en théologie, mission, œcuménisme, leadership, communication et gestion.


Le mouvement « Ensemble pour l’Europe »
fête ses 20 ans

Venant de 23 pays européens et de 55 différentes communautés, les amis d’« Ensemble pour l’Europe » se sont réunis du 7 au 8 novembre 2019 à Ottmaring, en Bavière, Le samedi 9 novembre, jour de la commémoration des 30 ans de la chute du mur de Berlin, quelque 300 personnes ont rempli l’hôtel de ville d’Augsbourg, pour marquer les 20 ans de ce « mouvement de mouvements ». Un retour à la source pour un nouvel élan de réconciliation en Europe !


Fameux naufrage à Malte … (Semaine de prière pour l’unité 2020)

Les supports thématiques pour la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2020 ont été élaborés par les Églises de Malte. Le choix de Malte pour 2020 revêt une signification particulière, car ces dernières années, cette île de la Méditerranée est devenue une destination et une zone de transit majeure pour les migrantes et les migrants en provenance d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.


2021 : année de l’œcuménisme

La Communauté de travail des Églises chrétiennes (ACK) en Allemagne a abordé plusieurs thèmes d'actualité et d'intérêt sociétal lors de son assemblée plénière de septembre 2019. Les membres de l'ACK se sont spontanément prononcés en faveur d'une devise commune pour tous les événements œcuméniques de l'année 2021 : « 2021 : année de l’œcuménisme ». En Suisse aussi, 2021 pourrait être célébrée comme année de l'œcuménisme.


La Déclaration conjointe sur la doctrine de la justification a 20 ans

II y a 20 ans, le 31 octobre 1999, Journée de la Réformation, la Fédération luthérienne mondiale et l'Église catholique romaine signaient la Déclaration conjointe sur la doctrine de la justification à Augsbourg, en Allemagne. Une page marquante dans l'histoire de l’œcuménisme!


Conférence pour la paix de la KEK: tirer les leçons du passé pour envisager l’avenir

À l’occasion de son 60e anniversaire, la Conférence des Églises européennes (KEK) a organisé une conférence pour la paix qui s’est tenue à Paris du 10 au 12 septembre 2019. Les participants se sont penchés sur les héritages et les difficultés de la Conférence de paix de Paris en 1919, après la première Guerre mondiale, tout en recherchant des moyens nouveaux et créatifs de consolider la paix aujourd’hui.