Actuel

22 avril 2021: 20 ans de Charte œcuménique

La Charte œcuménique européenne a été signée le 22 avril 2001 à Strasbourg par les présidents d'alors de la KEK et du CCEE comme « lignes directrices en vue d'une collaboration croissante entre les Églises en Europe ». Cela vaut pour la Suisse aussi et les Églises membres de la CTEC.CH ont à leur tour signé la Charte quatre ans plus tard, en 2005. Vingt ans après le lancement de la Charte, les Églises en Suisse sont conviées à renouveller leurs engagements d'alors. La manifestation sera diffusée en direct sur YouTube.


Offrez une lumière pascale en signe de solidarité

L'action œcuménique « offreunelumiere.ch » appelle à exprimer son espoir, sa gratitude, sa solidarité et à rendre hommage aux disparus. C’est une autre façon de manifester en période de pandémie: dès le 3 avril prochain, il sera possible d’allumer une bougie virtuelle sur le site www.offreunelumiere.ch et d’inonder la carte de la Suisse d’une mer de lumière en signe de solidarité. Guy Parmelin, président de la Confédération, allumera la toute première bougie. Le président de la CTEC.CH, Milan Kostrešević, allumera lui aussi, une bougie.


Une semaine de prière pour les victimes de la pandémie de Covid-19

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) invite à une semaine de prière, du 22 au 27 mars prochain. Cette semaine marquera un premier anniversaire, celui du jour où l’Organisation mondiale de la santé a déclaré que le Covid-19 avait pris l’ampleur d’une pandémie. La semaine de prière est organisée avec les Églises membres du COE et les partenaires œcuméniques et sera l’occasion de partager des prières et des ressources spirituelles produites en réponse à la pandémie.


Une minute de silence pour un triste anniversaire

Il y a une année, le 5 mars 2020, la Suisse enregistrait son premier décès dû au Covid-19. Ce 5 mars, la population suisse est invitée à faire une minute de silence à 11 h 59, en mémoire des personnes décédées mais aussi « en signe de signe de reconnaissance à toutes celles et tous ceux qui ont fait des sacrifices personnels dans la lutte contre la pandémie ». Les trois Églises nationales s’associent à cette proposition et feront sonner les cloches de leurs temples et églises à midi, pour rendre un hommage commun aux victimes.


Le dimanche chômé fête son anniversaire …

... à un âge quasiment biblique : depuis 1 700 ans, sous nos latitudes, le dimanche est un jour de repos protégé par la loi. Le 3 mars de l'année 321, l'empereur romain Constantin déclarait : « Tous les juges, tous les habitants de la cité et les commerçants se reposeront le jour vénérable du soleil ! » L'Empire romain s'est écroulé il y a fort longtemps, le dimanche férié est resté, bien qu'il soit constamment remis en question. Aujourd'hui aussi !


Bâtir sur le roc : la liturgie de la JMP du 5 mars 2021 vient de Vanuatu

Comme chaque année, la liturgie de la Journée mondiale de prière (JMP) est préparée par des femmes de diverses traditions d’un pays du globe. Cette année, la liturgie de la JMP, agendée le 5 mars, provient d’un pays peu connu, Vanuatu. La célébration présente non seulement la beauté de ces îles mais aussi les défis auxquels les femmes, en particulier les jeunes femmes, sont confrontées dans leur existence. Le thème « Bâtir sur le roc » se réfère à la parabole de la construction d'une maison à la fin du Sermon sur la montagne dans l'Évangile de Matthieu (Mt 7 : 24-27).


L’Église évangélique luthérienne de Bâle et du Nord-ouest de la Suisse reconnue d’intérêt public

Après une période d’instruction d’environ deux ans par le Département des finances, le Conseil d’État, la Commission pour la formation et la culture du canton de Bâle-Ville, la demande de reconnaissance d’intérêt public déposée par l'Église évangélique luthérienne de Bâle et du Nord-Ouest de la Suisse a été discutée au Grand Conseil le 14 janvier 2021 et acceptée par 70 voix pour et une abstention. Cette reconnaissance a d’abord une valeur symbolique. Le statut juridique ne change pas avec cette reconnaissance cantonale et l'Église évangélique luthérienne de Bâle et du Nord-ouest de la Suisse restera une association de droit privé.


La CTEC Suisse fête ses 50 ans en 2021

La Communauté de travail des Églises chrétiennes en Suisse fête en cette année 2021 son cinquantième anniversaire. Les objectifs visés par les six Églises et associations ecclésiales qui portèrent la CTEC.CH « sur les fonts baptismaux » en cette année là sont toujours aussi actuels : pour un œcuménisme vivant, en Suisse!


Décès d’Hans Gerny, évêque émérite de l’Église catholique-chrétienne

L'évêque émérite de l'Église catholique-chrétienne de la Suisse, Hans Gerny, est décédé le mardi 19 janvier 2021 dans sa 84e année. L'Église catholique-chrétienne pleure la perte d’un « pasteur » engagé qui a pris une part active à la vie de son Église, et ceci même après son départ à la retraite. Hans Gerny a présidé la Communauté de travail des Églises chrétiennes de Suisse en 1996 et 1997.

Hans Gerny est né à Olten le 26 juin 1937 et y a grandi. Il a étudié la théologie à la Faculté de théologie catholique-chrétienne de l'Université de Berne, où il a obtenu l'examen d'État. Il a complété ses études par divers stages à Oxford et à Paris. Après son ordination à la prêtrise, il a travaillé comme curé dans diverses paroisses du diocèse et a occupé plusieurs fonctions au service de l'Église au niveau national.

Le 9 juin 1986, il a été élu par le Synode national de Bienne comme cinquième évêque de l'Église catholique-chrétienne et a été consacré à Olten le 26 octobre 1986 par l'archevêque Antonius Glazemaker des Pays-Bas. Il a démissionné de son poste d'évêque le 1er novembre 2001. L'introduction de l'ordination des femmes dans l'Église catholique-chrétienne a été déterminante pour son épiscopat. Sur cette question, il a attaché une attention toute particulière au dialogue avec les autres Églises de l'Union d'Utrecht, afin de parvenir à une décision sans provoquer un schisme. Il était également engagé dans un processus de renouveau ecclésial dans son diocèse. Il a présidé entre 1996 et 1997 la Communauté de travail des Églises chrétiennes de Suisse. Il a également été membre du groupe de travail « Église et économie ».

En tant que secrétaire de la Conférence internationale des évêques vieux-catholiques, l'œcuménisme était très important pour lui. De 1991 à 2006, il a été membre du Comité central du Conseil œcuménique des Églises, représentant les Églises vieilles-catholiques de l'Union d'Utrecht. En même temps, il s'est fortement engagé dans le dialogue avec les Églises orthodoxes. En 2001, il a reçu un doctorat honoris causa de l'Académie chrétienne de théologie de Varsovie en reconnaissance de la portée de son action théologique approfondie.

On se souviendra de Hans Gerny bien au-delà de son Église comme d'une personne qui s'intéressait aux gens et aux belles choses. Il aimait célébrer joyeusement, que ce soit lors des offices, des célébrations paroissiales ou lorsqu’il était invité. Dans sa pastorale, il a accompagné de nombreuses personnes en tant qu'auditeur attentif. Il nous manquera et nous honorerons sa mémoire.


Message de Taizé pour l’année 2021 : Espérer à temps et à contretemps

Le prieur de la communauté œcuménique de Taizé, Frère Alois, publie un texte intitulé « Espérer à temps et à contretemps – Un message pour 2021 ». L’humanité avance grâce à celles et ceux, si nombreux, qui se donnent sans compter, même dans ce temps de bouleversements et d’incertitudes.