Le 16 janvier 2019, l’œuvre d’entraide chrétienne Portes Ouvertes a publié son Index de persécution 2019 qui mesure l’évolution, l’étendue et l’intensité de la persécution des chrétiens dans le monde. De la Chine à l’Afrique sub-saharienne, les actes de violence envers les chrétiens et les destructions d’églises sont en nette augmentation, selon l’ONG. L’œuvre supra-confessionnelle a suivi la situation des chrétiennes et des chrétiens dans 150 pays entre le 1er novembre 2017 et le 31 octobre 2018. L’index mondial établit la liste des 50 pays dans lesquels les chrétiens souffrent le plus de discriminations et de persécutions du fait de leur foi. Chine et Corée du Nord Selon Portes Ouvertes, la Chine (qui passe de la place 43 en 2018 à la place 27 de l’Index) est l’exemple type d’une répression croissante de la liberté de croyance par un régime toujours plus autoritaire. De nouvelles prescriptions sont entrées en vigueur le 1er février 2018 relatives aux affaires religieuses. De nombreuses églises et institutions chrétiennes ont dû fermer leurs portes ou ont été détruites. Les services religieux font l’objet d’une vidéo-surveillance et les ministres sont arrêtés et envoyés en camp de redressement. En de certains endroits, des panneaux interdisent l’entrée dans l’église aux moins de 18 ans. La Chine applique différentes stratégies pour promouvoir un « christianisme chinois ». La Corée du Nord reste un cas exceptionnel de culte de la personnalité et de contrôle de ses ressortissants. Elle occupe depuis 2002 la première place de l’Index de persécution des chrétiens. Nationalisme religieux Le nationalisme religieux accroît la pression sur les personnes qui pratiquent une autre religion que la religion majoritaire, mais quand elles respectent les lois en vigueur dans le pays. Les gouvernements de Turquie, du Myanmar, du Laos mais aussi d’Inde exercent une pression de plus en plus forte sur leurs minorités religieuses, dont les chrétiens. Extrémisme religieux Après la perte de territoires au Proche-Orient, les combattants de l’EI et autres militants islamistes ont infiltré d’autres pays dans la région comme la Lybie et l’Égypte ainsi que des régions d’Asie et d’Afrique sub-saharienne. Au nord du Nigeria, où l’islam est majoritaire, les chrétiens sont privés depuis plusieurs années déjà de leurs droits constitutionnels, de protection et d’approvisionnement, du fait de leur foi. Le seul Nigeria comptabilise 90% des meurtres de chrétiens dans le monde (3 731 chrétiens tués au Nigeria durant l’année sous revue). Le pays figure également en tête pour ce qui est des destructions d’églises (569). Index mondial de persécution Environ cinq milliards de personnes vivent dans les 50 pays de l’Index mondial de persécution, dont environ 700 millions professent la foi chrétienne. Selon l’enquête de Portes Ouvertes, au moins 245 millions de chrétiens sont victimes de persécutions de degré « élevé » à « extrême ». Depuis 1955, l’ONG participe à de vastes projets d’aide aux chrétiens persécutés, actuellement dans une soixantaine de pays. Légende image : Index mondial, © Portes Ouvertes Sources : Service de presse APD Portes Ouvertes