Actuel

Reconnaissance mutuelle du baptême : l’Église néo-apostolique s’associe à la Déclaration de Riva San Vitale

En 2014, un pas d’importance centrale pour le travail œcuménique, avait été réalisé pour reconstituer l’unité baptismale, avec la « Déclaration de Riva San Vitale pour la reconnaissance mutuelle du baptême ». Aujourd’hui, une 7e Église s’y associe : le 8 juillet 2021, les six Églises signataires de Riva San Vitale ont signé un acte de reconnaissance mutuelle du baptême avec l’Église néo-apostolique de Suisse. Ainsi, le baptême de cette Église est reconnu valide et les Églises s’engagent à ne pas rebaptiser une personne qui changerait de confession.


22 avril 2021: 20 ans de Charte œcuménique

La Charte œcuménique européenne a été signée le 22 avril 2001 à Strasbourg par les présidents d'alors de la KEK et du CCEE comme « lignes directrices en vue d'une collaboration croissante entre les Églises en Europe ». Cela vaut pour la Suisse aussi et les Églises membres de la CTEC.CH ont à leur tour signé la Charte quatre ans plus tard, en 2005. Vingt ans après le lancement de la Charte, les Églises en Suisse sont conviées à renouveller leurs engagements d'alors. La manifestation sera diffusée en direct sur YouTube.


La CTEC Suisse fête ses 50 ans en 2021

La Communauté de travail des Églises chrétiennes en Suisse fête en cette année 2021 son cinquantième anniversaire. Les objectifs visés par les six Églises et associations ecclésiales qui portèrent la CTEC.CH « sur les fonts baptismaux » en cette année là sont toujours aussi actuels : pour un œcuménisme vivant, en Suisse!


La CTEC et les Églises libres renforcent leurs liens

En 2019, l'association faîtière nationale « Réseau évangélique suisse – Alliance évangélique suisse » a demandé à obtenir le statut d'hôte dans la CTEC Suisse. Les déléguées et délégués de l'assemblée plénière du 4 novembre 2020 a décidé de donner suite à cette demande. C'est un pas important vers l'unité des chrétiens en Suisse.


L’ Association des foyers interconfessionnels de Suisse « rend son tablier »

L’ Association des foyers interconfessionnels de Suisse publie un livre « Nous rendons grâce, témoignage et tablier » qui retrace 17 années d’histoire et, avec un brin de nostalgie, y met un terme. « Ce fut une belle aventure, mais nous jetons l’éponge », peut-on lire dans la préface rédigée par la présidente de l’association. « Nous sommes fatigués d’Églises qui nous considèrent comme un problème plutôt que comme une chance pour l’unité.


« Réparer la maison de Dieu », nouvelle parution pour celles et ceux qui ont l’œcuménisme à cœur

L’auteur de l'ouvrage « Réparer la maison de Dieu » qui paraît prochainement part du désarroi et de l’indignation de nombreux chrétiennes et chrétiens devant les infidélités et les divisions de leurs Églises. Pour dépasser cette indignation, il propose de redynamiser ce qui fait le ciment de l’Église du Christ, la communion. Car seule la communion est à même d’en faire une fraternité en Christ. Un effort de vérité est indispensable.


Plénitude de l’Esprit et joie de la vie

On associe la Pentecôte à l’anniversaire de l’Église chrétienne et à la descente de l’Esprit saint. La Pentecôte advient 50 jours après la Résurrection du Christ, accomplissant la promesse du Seigneur aux disciples : il leur enverra le Consolateur et l’Esprit de vérité après son ascension au Ciel. Vérité et consolation : en ces temps de crise, nous en avons probablement besoin plus que jamais. La fête de la Pentecôte, cette année, revêt donc pour toute la chrétienté et pour les Églises de Suisse une dimension et une profondeur toutes particulières.


En allant vers Pâques, allumons une bougie et prions ensemble !

En ces temps de grande incertitude, la Conférence des évêques et l’Église évangélique réformée de Suisse nous proposent dès ce jeudi soir et jusqu’à Jeudi saint,d’allumer une bougie et de la placer sur le bord de la fenêtre ou sur son balcon.


L’œcuménisme neuchâtelois est-il en perte de vitesse ?

Alors que le canton de Neuchâtel a brillé, par le passé, pour les relations œcuméniques exceptionnelles entre ses Églises, la situation a changé. Un tour d’horizon à la fin de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens entrepris par Laurence Villoz pour ProtestInfo.


L’œcuménisme est mort, vive l’œcuménisme !

Dans le cadre de la Semaine de prière pour l’unité, interview de Joachim Negel, théologien catholique, directeur de l’Institut d’études œcuméniques de l’Université de Fribourg. Par Marie Destraz, ProtestInfo.