La Communauté de travail des Églises chrétiennes en Suisse a remis le 22 janvier 2018 le label Oecumenica au projet « Schweigen und Beten » (faire silence et prier) de la Communauté de travail des Églises chrétiennes de Davos (AKiD). Chaque année, depuis 1999, une veillée œcuménique de prière est organisée tous les jours, de 18 à 21 heures, dans l’église St. Johann de Davos durant le Forum économique mondial (WEF). Les participantes et les participants prient pour les victimes du néolibéralisme et pour les décideuses et décideurs au plan politique, économique et ecclésial. La remise du label a lieu au Rathaus de Davos en présence du maire de la commune, Tarzisius Caviezel et de nombreux invités. Le projet de la Communauté de travail des Églises de Davos se déroule dans l’esprit des grands rassemblements œcuméniques européens « justice, paix, sauvegarde de la Création » et de la Charte œcuménique signée par les Églises suisses en 2005. Il ouvre un espace de recueillement contrastant avec l’agitation qui accompagne la rencontre annuelle des grands capitaines de l’économie et des acteurs politiques dans le cadre du WEF. Il ouvre aux participantes et aux participants un espace de réflexion sur l’impact de leur action et de leurs décisions. L’AKiD organise une célébration pour la justice et la paix en ouverture du WEF et collabore avec de nombreuses institutions et personnes. Cela confère un rayonnement local et national à ces veillées de prière du mois de janvier, dans l’esprit du théologien Albert Schweitzer (1875–1965) « La prière change les hommes et les hommes changent le monde ». Légende Jörg Winkelströter, membre du présidium de la CTEC.CH remet le label Oecumenica à Irma Wehrli, présidente de l’AKiD. Photo: Christoph Wehrli Label Oecumenica