Actuel

Offrez une lumière pascale en signe de solidarité

L'action œcuménique « offreunelumiere.ch » appelle à exprimer son espoir, sa gratitude, sa solidarité et à rendre hommage aux disparus. C’est une autre façon de manifester en période de pandémie: dès le 3 avril prochain, il sera possible d’allumer une bougie virtuelle sur le site www.offreunelumiere.ch et d’inonder la carte de la Suisse d’une mer de lumière en signe de solidarité. Guy Parmelin, président de la Confédération, allumera la toute première bougie. Le président de la CTEC.CH, Milan Kostrešević, allumera lui aussi, une bougie.


Une semaine de prière pour les victimes de la pandémie de Covid-19

Le Conseil œcuménique des Églises (COE) invite à une semaine de prière, du 22 au 27 mars prochain. Cette semaine marquera un premier anniversaire, celui du jour où l’Organisation mondiale de la santé a déclaré que le Covid-19 avait pris l’ampleur d’une pandémie. La semaine de prière est organisée avec les Églises membres du COE et les partenaires œcuméniques et sera l’occasion de partager des prières et des ressources spirituelles produites en réponse à la pandémie.


Bâtir sur le roc : la liturgie de la JMP du 5 mars 2021 vient de Vanuatu

Comme chaque année, la liturgie de la Journée mondiale de prière (JMP) est préparée par des femmes de diverses traditions d’un pays du globe. Cette année, la liturgie de la JMP, agendée le 5 mars, provient d’un pays peu connu, Vanuatu. La célébration présente non seulement la beauté de ces îles mais aussi les défis auxquels les femmes, en particulier les jeunes femmes, sont confrontées dans leur existence. Le thème « Bâtir sur le roc » se réfère à la parabole de la construction d'une maison à la fin du Sermon sur la montagne dans l'Évangile de Matthieu (Mt 7 : 24-27).


Reprise des célébrations religieuses dès le 28 mai

Messes et cultes sont à nouveau autorisés à partir du 28 mai, malgré l’interdiction en vigueur depuis la mi-mars des rassemblements de plus de cinq personnes. Cette autorisation est couplée au respect des conditions émises par l’Office fédéral de la santé publique dans son plan cadre de protection pour les célébrations religieuses.


Christ est ressuscité, Il est vraiment ressuscité !

Alors que des personnes, des familles et des communautés entières sont touchées par la crise du COVID-19 en Europe et dans le reste du monde, le pasteur Christian Krieger and son Éminence le cardinal Jean-Claude Hollerich SJ, respectivement présidents de la Conférence des Églises européennes (CEC) et de la Commission des épiscopats de la Communauté européenne (COMECE) partagent, dans un message commun, l’espérance de la résurrection avec les chrétiennes et els chrétiens d’Europe.


C’est le moment de toucher le cœur de chacune et chacun

Le 26 mars, les responsables des organisations œcuméniques mondiales ont publié une déclaration commune en cette période de pandémie de coronavirus. Elles et ils affirment que « le temps d'un christianisme pastoral, prophétique et pratique est venu ».


Première œcuménique pour Pâques

Autant la montée vers Pâques que des célébrations et des rites appréciés autour de la fête de Pâques ne pourront pas être célébrés cette année à cause de la pandémie de coronavirus. Cinq Églises et associations ecclésiales se joignent pour proposer l'action « Pâques – Lumière d'espérance », en signe d’espérance et de communion.


En allant vers Pâques, allumons une bougie et prions ensemble !

En ces temps de grande incertitude, la Conférence des évêques et l’Église évangélique réformée de Suisse nous proposent dès ce jeudi soir et jusqu’à Jeudi saint,d’allumer une bougie et de la placer sur le bord de la fenêtre ou sur son balcon.


6 mars: Journée mondiale de prière

Cette année, la Journée mondiale de prière (JMP) est célébrée dans le monde entier le 6 mars. La liturgie 2020 nous vient du Zimbabwe. Les habitantes et les habitants du Zimbabwe aspirent à l'amour, la paix et la réconciliation ; c'est dans ce but qu'ils veulent se mettre en marche : « Lève-toi, prends ta natte et marche ! ». C'est le thème de la JMP 2020, tiré du récit de la guérison à la piscine de Bethesda dans l'Évangile de Jean (Jn 5, 2-9). Les Zimbabwéennes l'interprètent dans le contexte de leur propre histoire. Elles le comprennent comme une invitation à ne pas rester plus longtemps passif « sur sa natte » mais à devenir actif, à prendre son destin en mains et à assumer ses responsabilités, tout en étant solidaire. 


Notre-Père – Nouvelle traduction de la sixième demande

Dorénavant, les fidèles demandent au Père «  Et ne nous laisse pas entrer en tentation  ». Cette nouvelle traduction est déjà en vigueur en France et dans d’autres pays francophones dans le monde.