Les déléguées et délégués à l’assemblée plénière de la Communauté de travail des Églises chrétiennes en Suisse ont tenu leur première assemblée de l’année 2019, le 15 mai dernier à Zofingue (AG), dans les locaux de l’Église néo-apostolique. La discussion du rapport final de la Commission de dialogue CTEC.CH – ÉNA a constitué un point fort de cette assemblée.

C’est la première fois que l’Église néo-apostolique de Suisse (ÉNA) accueille une assemblée plénière de la CTEC Suisse, dont elle a le statut d’hôte depuis 2014. Jürg Zbinden, apôtre de district de l’ÉNA a souhaité la bienvenue aux représentants des Églises membres et des hôtes ainsi qu’aux membres de la Commission de dialogue CTEC.CH – ÉNA, conviés à cette occasion.

Envoi en mission
Comme le veut la coutume, l’assemblée plénière a débuté par un temps de recueillement proposé par l’apôtre de district Jürg Zbinden. Ce dernier a offert une méditation basée sur Matthieu 28, 16-20 (« Le Ressuscité envoie ses disciples en mission »). « Les élans œcuméniques des croyantes et des croyants persuadés de leur mission s’attirent aujourd’hui des résistances moins extérieures que sous la forme de l’indifférence intérieure et de la superficialité. Chrétiennes et chrétiens, nous sommes justement appelés à nous laisser conduire sur le chemin de l’unité dans la foi voulu par le Christ et à témoigner, en parles et en actes. »

Rapport final de la Commission de dialogue CTEC – ÉNA
La pasteure Claudia Haslebacher, présidente de la Commission de dialogue CTEC – ÉNA, a présenté le rapport final de la Commission. La deuxième phase du dialogue entamé à fin mars 2013 a accompagné et attesté l’ouverture œcuménique de l’Église néo-apostolique. Les questions théologiques controversées ont pu être abordées très ouvertement. Dans son rapport, la Commission atteste qu’elle estime l’ouverture œcuménique durable et que cette Église pourrait  signer sans réserve la Déclaration de reconnaissance réciproque du baptême de Riva San Vitale. Le rapport final a été accepté par l’assemblée plénière.

Partie statutaire
Les autres points à l’ordre du jour étaient les rapports du président, du pasteur Daniel de Roche, de la secrétaire générale, les informations des Églises membres et de communautés de travail cantonales. Les comptes 2108 et le budget 2020 ont été adoptés.

Partie thématique
Pour terminer l’assemblée, les participants ont écouté un exposé de la professeure Giorgiana Huian, orthodoxe roumaine, théologienne et philosophe qui enseigne à la faculté de théologie catholique-chrétienne de l’Université de Berne. Madame Huian avait intitulé son intervention « La crise de l’être humain », crise qu’elle a abordée sous l’angle théologique et philosophique. Les participants ont alors travaillé en groupes aux « réponses » à donner à cette crise, sous les angles liturgique, éthique et pastoral.