Les racines de l’Église néo-apostolique remontent jusqu’au début du XIXe siècle, à l’époque des mouvements de réveil en Angleterre et en Écosse. Ces cercles de réveil partageaient une attente commune, celle du retour proche de Jésus Christ et la préparation des croyants à cet événement. L’Église néo-apostolique est issue de la communauté catholique apostolique. Aujourd’hui, l’Église néo-apostolique avance sur le chemin de l’ouverture œcuménique.

En Suisse : des représentantes et des représentants de l’Église néo-apostolique de Suisse (ÉNA) et de la CTEC Suisse ont discuté entre 2003 et 2007 des questions de théologie et de foi qui unissent l’Église néo-apostolique avec les autres Églises ou qui, au contraire, les divisent. Au cours de ces années, l’ÉNA a fait preuve d’une ouverture œcuménique croissante. Le présidium de la CTEC.CH a donc décidé, le 28 novembre 2007, d’instituer une commission ordinaire de dialogue entre la CTEC.CH et l’ÉNA, pour poursuivre d’égal à égal le dialogue déjà entamé.

La commission, dotée paritairement de représentants des deux partenaires, a mandat d’analyser « si une coopération intra-ecclésiale entre l’ÉNA Suisse et les Églises organisées au sein de la CTEC.CH est pertinente, si elle est possible et sous quelle(s) forme(s) » (traduction du mandat, en allemand).

La commission étudie :

  • si l’ÉNA Suisse est prête à signer la Charte œcuménique européenne. L’ÉNA s’en inspire déjà pour cheminer vers plus d’ouverture œcuménique ;
  • si l’ÉNA Suisse est en mesure de mettre en œuvre les recommandations de la Charte ;
  • si les différences dans la doctrine et la pratique de l’ÉNA Suisse et celles des Églises de la CTEC.CH peuvent provoquer des conflits et des réactions d’intolérance. Il faut rappeler ici que la doctrine et la pratique des Églises membres de la CTEC.CH ne sont pas non plus homogènes.

Le 9 avril 2014, l’ÉNA Suisse a obtenu le statut d’hôte dans la CTEC.CH.

Cette décision de l’assemblée plénière a reçu bon accueil. Nos voisins – Allemagne et Autriche – suivent avec l’intérêt l’évolution des relations entre l’ÉNA et la CTEC Suisse. L’ÉNA a par ailleurs le statut d’hôte également dans certaines communautés de travail des Églises chrétiennes au plan cantonal.

C’est la première fois dans l’histoire de la CTEC Suisse que cette dernière poursuit une aussi longue phase de dialogue, aussi après l’obtention du statut d‘hôte par l’ÉNA. La commission de dialogue présentera un rapport final de ses activités au printemps 2019, avec des propositions pour l’évolution future des relations œcuméniques entre l’ÉNA et les Églises suisses réunies au sein de la CTEC.

Tout dépend de ce qui est fait de ce statut d’hôte. Le chemin vers plus de communion, aux trois plans, paroissial, cantonal et national, doit être aplani, il faut éviter les malentendus et construire des liens. Pour faciliter ce cheminement, la CTEC Suisse a publié en décembre 2015 un prospectus à l’intention de ses Églises membres, avec des exemples concrets de collaboration pour améliorer les relations avec l’ÉNA.

Église néo-apostolique à Buchs (SG)

Documents à télécharger