Chaque année, des chrétiens se rassemblent dans le monde entier pour prier pour la guérison des divisions et le renforcement de l’unité. La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens est traditionnellement célébrée du 18 au 25 janvier, entre les fêtes de saint Pierre et de saint Paul.

En 2019, le thème –Tu rechercheras la justice, rien que la justice (Deutéronome 16,18-20) – et la réflexion ont été préparés par les Églises d’Indonésie, un pays remarquable de diversité linguistique, culturelle, ethnique et religieuse. Au sein de cette mosaïque, les Indonésiens vivent ensemble selon le principe de gotong royong, solidarité et collaboration.

Dans cet esprit, la Conférence des Églises européennes (KEK) et le Conseil des conférences épiscopales d’Europe (CCEE) se joignent, dans la solidarité, à nos frères et sœurs d’Indonésie et du monde entier pour cultiver l’harmonie, promouvoir la justice et protéger les faibles.

En Europe, les inégalités sociales et économiques persistent et se creusent ; les réfugiés se pressent à nos frontières et sont malvenus ; des communautés entières sont exclues et marginalisées. Face à ces réalités quotidiennes, et en tant que chrétiens, nous sommes appelés à être des témoins vivants du Corps du Christ. Nous trouvons l’espérance dans les communautés chrétiennes qui pratiquent une hospitalité radicale, témoignant de la grâce et de la miséricorde que nous avons reçues. À travers ce service, nous travaillons également à l’unité visible, encore incomplète, de l’Église du Christ.

Ensemble, la KEK et le CCEE œuvreront sans relâche et par la prière pour la venue du Royaume, ici et maintenant. Nous nous soutenons mutuellement et soutenons tous les efforts réalisés pour surmonter les inégalités, offrir l’hospitalité aux plus démunis et leur manifester de l’amitié, et témoigner d’une espérance enracinée dans la grâce inégalée du Christ Jésus.

Fr Heikki Huttunen, secrétaire général de la KEK
Fr Martin Michalíček , secrétaire général du CCEE