Le Comité central du COE sur la guerre en Ukraine :
« La guerre est incompatible avec la nature même et la volonté de Dieu pour l’humanité »

International
© COE – Une séance plénière

Le Comité central du Conseil œcuménique des Églises (COE) s’est réuni à Genève du 15 au 18 juin 2022 pour une dernière rencontre avant l’Assemblée de Karlsruhe. Dans une déclaration approuvée également par les délégués russes, le Comité central condamne d’une part clairement la légitimation de la guerre et affirme, d’autre part, la volonté de réunir les parties autour d’une même table.

 La discussion s’est tenue dans une atmosphère grave, concentrée, mais très respectueuse, souligne Serge Fornerod, délégué de l’Église évangélique réformée de Suisse (EERS, membre du COE) qui participait à la réunion du Comité central (communiqué de l’EERS du 22.6.2022). Il y défendait une motion du Synode de l’EERS demandant l’examen de la suspension de l’Église orthodoxe russe du COE. Les quelque 120 délégués ont accepté de mettre cette demande à l’ordre du jour, mais ont décidé à l’unanimité de ne pas soutenir l’idée d’initier un processus de suspension de l’Église orthodoxe russe.

Créer des ponts, œuvrer pour et dans un climat de confiance : c’est ce qui caractérise depuis toujours l’action du COE.

Le Comité central a également pris acte de la candidature de l’Église orthodoxe d’Ukraine au COE et a invité des représentants d’Églises ukrainiennes à participer à l’Assemblée de Karlsruhe. Il a souhaité un examen théologique de tous les « nationalismes chrétiens ». Le secrétaire général par intérim du COE se rendra prochainement en « pèlerinage de justice et de paix »  à Moscou et à Kiev. Il devra y rencontrer les responsables des Églises pour discerner les éléments qui contribuent à la paix et les moyens d’exhorter leurs gouvernements à instaurer un cessez-le-feu immédiat et à entamer des négociations de paix.

Le Comité central du COE (extrait de la déclaration sur la guerre en Ukraine) :
s’oppose catégoriquement à la guerre illégale et injustifiable infligée au peuple et à l’État souverain d’Ukraine ;

déclare que la guerre, avec les tueries et toutes les calamités qu’elle entraîne, est incompatible avec la nature même de Dieu et sa volonté pour l’humanité; elle va à l’encontre des principes chrétiens et œcuméniques fondamentaux ;

s’oppose à tout détournement de l’autorité et du vocabulaire religieux pour justifier une agression armée ;

réitère l’appel de la communauté fraternelle mondiale des Églises représentées au sein du COE à cesser cette guerre tragique, à instaurer un cessez-le-feu immédiat pour mettre un terme à la mort et à la destruction, et à engager un dialogue et des négociations pour parvenir à une paix durable ;

adresse un appel urgent à toutes les parties au conflit pour qu’elles respectent les principes du droit humanitaire international, notamment en ce qui concerne la protection de la population et des infrastructures civiles; demande instamment l’échange des prisonnières et prisonniers de guerre et des corps des comabattantes et combattants décédés ;

affirme le mandat et le rôle particulier du Conseil œcuménique des Églises dans l’accompagnement de ses Églises membres de la région et en tant que tribune et espace protégé de rencontre et de dialogue ; il exhorte donc les membres de la communauté œcuménique en Russie et en Ukraine à y recourir ;

félicite les Églises locales, les partenaires spécialisés et toutes les organisations humanitaires qui viennent en aide aux personnes qui souffrent dans toutes les régions de l’Ukraine et qui accueillent et prennent en charge les réfugiées et les réfugiés fuyant la guerre ;

prie pour toutes les victimes de ce conflit, en Ukraine, dans la région et partout dans le monde, pour que cessent leurs souffrances ;

appelle ses frères et sœurs chrétiens des Églises russes et ukrainiennes à élever la voix pour s’opposer à la poursuite des morts, des destructions, des déplacements de la population et de la dépossession du peuple ukrainien, y compris leurs frères et sœurs en Christ.

Tout le texte (français)
Statement (English)