II y a 20 ans, le 31 octobre 1999, Journée de la Réformation, la Fédération luthérienne mondiale et l’Église catholique romaine signaient la Déclaration conjointe sur la doctrine de la justification à Augsbourg, en Allemagne. Une page marquante dans l’histoire de l’œcuménisme!

Avec la Déclaration conjointe sur la doctrine de la justification (DCDJ), catholiques romains et luthériens ont défini un consensus sur une question qui avait très profondément divisé l’Église en Occident. Les condamnations prononcées par le passé furent par ailleurs levées. Ensemble, les catholiques romains et les luthériens peuvent affirmer que l’être humain est justifié par la grâce et la foi seules, indépendamment de ses œuvres. Les différences dans le langage, la théologie ou les accentuations sont supportables et ne constituent pas des motifs de division entre Églises. Les éléments qui nous unissent sont bien plus nombreux que ceux qui nous divisent. Forts de la puissance transformatrice de l’Esprit Saint, nous sommes invités à témoigner de l’action de Dieu dans ce monde, Lui qui, en la personne du Christ, est venu apporter le salut, don de grâce à l’humanité.

Les signataires de la DCDJ n’ont pas imaginé l’influence considérable que ce document allait exercer dans les années qui suivirent : la Conférence méthodiste mondiale s’y est associée en 2006, la Communion anglicane en 2016 et la Communion mondiale d’Églises réformées en 2017. Un document bilatéral est devenu multilatéral. La réception de ce document constitue un succès œcuménique sans pareil.

La DCDJ a constitué la pierre angulaire théologique qui a permis aux catholiques romains et aux luthériens d’élaborer ensuite le document Du conflit à la communion en 2013 et de commémorer ensemble les 500 ans de la Reformation en 2016, à Lund et Malmö, en Suède.

La Fédération luthérienne mondiale et le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens proposent une liturgie pour célébrer cet important anniversaire.

Liturgie en français
Liturgie en anglais