Comme chaque année, la liturgie de la Journée mondiale de prière (JMP) est préparée par des femmes de diverses traditions d’un pays du globe. Cette année, la liturgie de la JMP, agendée le 5 mars, provient d’un pays peu connu, Vanuatu. La célébration présente non seulement la beauté de ces îles mais aussi les défis auxquels les femmes, en particulier les jeunes femmes, sont confrontées dans leur existence.

Le thème « bâtir sur le roc» se réfère à la parabole de la construction d’une maison à la fin du Sermon sur la montagne, dans l’Évangile de Matthieu (Mt 7: 24-27). Pendant la célébration, trois femmes qui font face aux défis typiques de la vie au Vanuatu et trouvent sécurité et soutien au sein de la communauté chrétienne seront présentées.

Légende de la photo de couverture du cahier liturgique (en illustration de cet article)
Au centre se trouve la « Parole de Dieu » : une Bible ouverte dans Matthieu, chapitre 7, où se trouve la parabole qui donne son titre à la JMP 2021, « bâtir sur le roc ». La Bible est entourée de divers objets tissés à la main et de plantes indigènes typiques du pays. Ainsi, les femmes Ni-Vanuatu (c’est ainsi que la population de l’archipel se désigne) expriment avec amour leur attachement à leur pays, à leur culture et à la foi chrétienne.

Célébrer en temps de pandémie
Le comité de préparation de la JMP vous propose plein d’idées alternatives pour que cette journée de prière soit priante, malgré les contraintes et autres restrictions imposées par les mesures de lutte contre la pandémie de coronavirus.

Idées alternatives de célébration à télécharger

Vers le shop de la JMJ (téléchargement de la liturgie, d’une liturgie pour enfants etc.)

Dons à l’occasion de la JMP pour des projets au Vanuatu
IBAN CH13 0900 0000 6176 4702 4

Vanuatu
Situé dans l’océan Pacifique sud, Vanuatu est un archipel constitué de 83 îles, la plupart volcaniques. Le pays est fréquemment sujet à des cataclysmes naturels, éruptions volcaniques, tremblements de terre, raz-de-marée ou cyclones. L’un des derniers a balayé les îles du nord de Vanuatu et provoqué de gros ravages qui ont affecté près de 160 000 personnes, soit plus de la moitié de la population du pays. Cet archipel est cependant doté de nombreuses beautés naturelles, comme ses plages de sable blanc et noir, ses récifs coralliens ainsi que sa nature encore préservée, riche d’une faune variée et d’une végétation luxuriante.