En nous invitant à « Goûter combien le Créateur est bon », œco Eglise et environnement incite les paroisses en Suisse à s’intéresser au thème du goût – dans le cadre d’un cycle de plusieurs années dédié aux cinq sens. Le repas pris ensemble occupe une place importante dans la vie des communautés et revêt aussi une dimension spirituelle. L’action Un Temps pour la Création offre la possibilité de prendre conscience de la générosité de Dieu, d’accorder une place particulière à la gratitude, tout en abordant la dimension problématique de l’alimentation en raison de son impact environnemental.

C’est avec notre langue et ses papilles que nous percevons le goût des aliments et pouvons différencier entre sucré, salé, épicé, amer ou aigre-doux. C’est à travers la bouche que nous décidons si quelque chose est bon ou pas, si une expérience gustative nous laisse un arrière-goût désagréable ou si, au contraire, l’appétit et l’envie nous invitent à la répéter.

Dans la Bible, la nourriture est un thème majeur. Dans le tout premier chapitre déjà, on trouve un principe alimentaire indirect – principe qui sera relativisé par la suite. En effet, dans Gn 1,29-30, il est dit qu’à l’instar des animaux, les humains se nourrissent exclusivement de végétaux. La portée spirituelle du repas pris en commun apparaît de manière particulièrement marquée à l’occasion du dernier repas de Jésus avec ses disciples. Depuis lors, le repas partagé de manière symbolique occupe une place centrale dans le culte chrétien – à côté de l’écoute de la Parole de Dieu – en souvenir du sacrifice de Jésus.

Les paroisses célèbrent l’eucharistie, la communion, l‘agape, invitent à prendre un café, à partager la soupe de carême ou un repas paroissial. Ces moments permettent de créer des liens qui renforcent la communauté et d’entretenir la relation à Dieu et à sa création. Un Temps pour la Création offre l’opportunité d’être particulièrement attentif au goût et de l’entraîner ; c’est aussi l’occasion de prendre conscience et de goûter la générosité de Dieu dans tout ce qu’il nous donne (Ps 34,9). L’action Un Temps pour la Création offre en outre l’opportunité d’aborder des questions d’actualité en rapport avec la nourriture comme le gaspillage alimentaire ou l’impact climatique et environnemental des aliments et de tester des menus aussi savoureux et respectueux de l’environnement que possible.

Recommandation de la CTEC.CH
Depuis le 3e rassemblement œcuménique européen à Sibiu en 2007, les Églises chrétiennes en Suisse recommandent de célébrer Un Temps pour la Création :

« Nous recommandons de consacrer à la prière en faveur de la protection de la Création et à la promotion d’un mode de vie durable la période qui s’étend du 1er septembre au 4 octobre. »

Matériel 2019
Le matériel relatif au thème « Goûter combien le Créateur est bon » comprend :

  • un dossier de travail avec des suggestions de prédications de Antje Kirchhofer, prêtre catholique-chrétienne et de Jacques Matthey, théologien réformé, un choix de textes liturgiques et de chants, des idées de célébrations, d’excursions et d’activités associant les enfants et les jeunes ;
  • un magazine avec des articles en rapport avec le goût, certains plus théoriques, d’autres plus proches de l’expérience vécue, rédigés dans une optique personnelle, théologique et écologique.

Flyer
Commande du matériel