L’année 2019 nous offre une raison particulière de célébrer les progrès de l’œcuménisme : 2019 marque en effet le 20e anniversaire de la Déclaration conjointe sur la doctrine de la justification. En prévision des célébrations à venir de ce jubilé, la Fédération luthérienne mondiale (FLM) lance une nouvelle publication qui réaffirme ses engagements œcuméniques à la lumière des développements de ces deux décennies.

La publication intitulée Les engagements de la Fédération luthérienne mondiale pour un cheminement œcuménique vers la communion ecclésiale, a été présentée lors d’une célébration dans la chapelle du Conseil œcuménique des Églises à Genève, le 16 janvier dernier. Elle résume les progrès récents et énumère six façons dont la communion luthérienne s’engage dans la recherche de l’unité pleine et visible de tous les chrétiens.

La théologienne Kaisamari Hintikka, secrétaire générale adjointe sortante de la FLM pour les relations œcuméniques et directrice du département de théologie et des relations publiques de la FLM :

« With the Catholics we’ve been in ongoing, continuous, theological discussions for more than 50 years, so it’s about time to look at what it means in the life of our local communities. »

Vers la publication

 

Déclaration conjointe sur la doctrine de la justification

En 1999, après des années de dialogue, la Fédération luthérienne mondiale et l’Église catholique romaine signèrent une Déclaration conjointe sur la doctrine de la justification, mettant ainsi fin à un conflit théologique vieux de 500 ans. Les différences de vue sur la nature du Salut constituèrent en effet une des raisons de la rupture entre Églises au moment de la Réforme.

Ce document a depuis été signé par trois autres communions mondiales d’Églises : les Anglicans, les Méthodistes et, en 2017, année de commémoration des 500 ans de la Réforme, les Réformés.