Cette année, la Journée mondiale de prière (JMP) est célébrée dans le monde entier le 6 mars. Chaque année, des femmes d’un pays différent rédigent les textes pour la célébration. La liturgie 2020 nous vient du Zimbabwe. Les habitantes et les habitants du Zimbabwe aspirent à l’amour, la paix et la réconciliation ; c’est dans ce but qu’ils veulent se mettre en marche : « Lève-toi, prends ta natte et marche ! ». C’est le thème de la JMP 2020, tiré du récit de la guérison à la piscine de Bethesda dans l’Évangile de Jean (Jn 5, 2-9). Les Zimbabwéennes l’interprètent dans le contexte de leur propre histoire. Elles le comprennent comme une invitation à ne pas rester plus longtemps passif « sur sa natte » mais à devenir actif, à prendre son destin en mains et à assumer ses responsabilités, tout en étant solidaire. 

Le Zimbabwe, ex-colonie britannique de Rhodésie en Afrique australe, ne fait plus les gros titres de la presse. En mars 2019, les médias ont parlé du cyclone Idai qui a dévasté l’est du pays et le Mozambique voisin. L’année 2018 a été marquée par des élections présidentielles observées par le monde entier. Robert Mugabe avait été renversé en 2017 après 37 ans de domination tyrannique. Les femmes du Zimbabwe qui rédigeaient à ce moment-là le dossier de la Journée mondiale de prière, mettaient beaucoup d’espoir dans cette élection et cela s’exprime dans leurs textes. Elles décrivent comment les jeunes participaient aux élections avec de bonnes intentions et dans un esprit de paix. Malheureusement, le pays n’a pas encore trouvé la paix et la situation ne s’est pas vraiment améliorée avec le président Emmerson Mnangawa.

L’invitation à se lever et à se mettre en marche s’adresse à nous toutes et tous. Elle est aussi exprimée dans la devise de la JMP : « s’informer pour prier – prier pour agir ». Le produit de la collecte réalisée lors de la célébration de la JMP permet de soutenir des femmes du monde entier dans leurs efforts pour se libérer de l’impuissance et suivre leur propre chemin, pour le bien de leur famille et de toute la société. Une partie de la collecte est dans ce sens expressément destinée à des projets au Zimbabwe.

Vous trouverez des informations détaillées sur www.wgt.ch. On peut aussi commander sur ce site les autres documents de la JMP 2020.