La Journée mondiale de prière œcuménique est célébrée chaque année partout dans le monde le premier vendredi du mois de mars avec la même liturgie et en plusieurs langues. Cette liturgie est différente chaque année, car écrite par des femmes d’un autre pays, en ce 1er mars 2019 par des slovènes.

La Slovénie est marquée par une longue histoire agitée, allant d’une importante culture préhistorique jusqu’à la république démocratique parlementaire d’aujourd’hui. De 1945 à 1991, la Slovénie faisait partie de la république socialiste de Yougoslavie ; durant cette période-là, les personnes appartenant à une communauté confessionnelle étaient discriminées par l’État. Depuis 1991, la Slovénie est une nation indépendante et depuis 2004, elle est membre de l’Union européenne.

C’est en 2001 que la Journée mondiale de prière (JMP) fut célébrée pour la première fois en Slovénie grâce â l’encouragement provenant de la Suisse. En 2019, ce sont les femmes slovènes qui nous font cadeau de leur liturgie portant le sujet « Venez, tout est prêt ». Cette invitation est une citation d’un verset de l’évangile de Luc (Luc 14,17), où Jésus raconte une parabole : un homme ayant invité des amis à un festin se met en colère parce que tous les invités présentent une excuse pour ne pas venir. À leur place, le maître de maison fait alors venir des pauvres, des handicapés et des marginaux, pour que la fête puisse quand même avoir lieu.

La parabole sert comme point de départ pour un questionnement sur notre façon à nous de concevoir et pratiquer l’hospitalité envers les personnes en marge de la société. Des portraits de femmes se trouvant dans des situations existentielles caractéristiques de la Slovénie illustrent le thème de cette JMP sous plusieurs angles.

Venez, tout est prêt : voilà l’invitation adressée à tout le monde !

Une palette très variée de matériel peut être commandée sous la rubrique « shop » sur le site internet www.wgt.ch .