Actuel

Reconnaissance mutuelle du baptême : l’Église néo-apostolique s’associe à la Déclaration de Riva San Vitale

En 2014, un pas d’importance centrale pour le travail œcuménique, avait été réalisé pour reconstituer l’unité baptismale, avec la « Déclaration de Riva San Vitale pour la reconnaissance mutuelle du baptême ». Aujourd’hui, une 7e Église s’y associe : le 8 juillet 2021, les six Églises signataires de Riva San Vitale ont signé un acte de reconnaissance mutuelle du baptême avec l’Église néo-apostolique de Suisse. Ainsi, le baptême de cette Église est reconnu valide et les Églises s’engagent à ne pas rebaptiser une personne qui changerait de confession.


22 avril 2021: 20 ans de Charte œcuménique

La Charte œcuménique européenne a été signée le 22 avril 2001 à Strasbourg par les présidents d'alors de la KEK et du CCEE comme « lignes directrices en vue d'une collaboration croissante entre les Églises en Europe ». Cela vaut pour la Suisse aussi et les Églises membres de la CTEC.CH ont à leur tour signé la Charte quatre ans plus tard, en 2005. Vingt ans après le lancement de la Charte, les Églises en Suisse sont conviées à renouveller leurs engagements d'alors. La manifestation sera diffusée en direct sur YouTube.


Plénitude de l’Esprit et joie de la vie

On associe la Pentecôte à l’anniversaire de l’Église chrétienne et à la descente de l’Esprit saint. La Pentecôte advient 50 jours après la Résurrection du Christ, accomplissant la promesse du Seigneur aux disciples : il leur enverra le Consolateur et l’Esprit de vérité après son ascension au Ciel. Vérité et consolation : en ces temps de crise, nous en avons probablement besoin plus que jamais. La fête de la Pentecôte, cette année, revêt donc pour toute la chrétienté et pour les Églises de Suisse une dimension et une profondeur toutes particulières.


Le pape François nous appelle à prier ensemble mercredi à midi

En un moment où notre monde est dramatiquement touché par le COVID-19, le Pape François a lancé l’invitation de nous unir dans la prière du Notre Père en un même moment, ce mercredi 25 mars à 12 heures.


Buon compleanno, CLCCT!

La Communauté de travail des Églises chrétiennes au Tessin (Comunità di lavoro delle Chiese cristiane nel Ticino, CLCCT) célèbre son vingtième anniversaire durant la Semaine de prière pour l'unité des chrétiens. « Que le Seigneur continue à nous éclairer, nous et tous les chrétiens, avec son Esprit Saint, sur le chemin de l'unité dans la diversité », prie don Rolando Leo, son président. La devise retenue pour la Semaine de l’unité de cette année 2020 se prête parfaitement bien au jubilé de la plateforme œcuménique tessinoise : « Ci trattarono con gentilezza ». La CTEC Suisse souhaite beaucoup de « gentilezza » à sa consœur tessinoise et lui souhaite longue vie !


Le mouvement « Ensemble pour l’Europe »
fête ses 20 ans

Venant de 23 pays européens et de 55 différentes communautés, les amis d’« Ensemble pour l’Europe » se sont réunis du 7 au 8 novembre 2019 à Ottmaring, en Bavière, Le samedi 9 novembre, jour de la commémoration des 30 ans de la chute du mur de Berlin, quelque 300 personnes ont rempli l’hôtel de ville d’Augsbourg, pour marquer les 20 ans de ce « mouvement de mouvements ». Un retour à la source pour un nouvel élan de réconciliation en Europe !


2021 : année de l’œcuménisme

La Communauté de travail des Églises chrétiennes (ACK) en Allemagne a abordé plusieurs thèmes d'actualité et d'intérêt sociétal lors de son assemblée plénière de septembre 2019. Les membres de l'ACK se sont spontanément prononcés en faveur d'une devise commune pour tous les événements œcuméniques de l'année 2021 : « 2021 : année de l’œcuménisme ». En Suisse aussi, 2021 pourrait être célébrée comme année de l'œcuménisme.


La Communauté de travail des Églises du canton de Berne fête ses 50 ans

Le 8 septembre, la Communauté de travail des Églises du canton de Berne a commémoré 50 ans d'œcuménisme dans le canton. Le pasteur Christoph Knoch, président de l'AKB, a animé la célébration. Après 50 ans de route commune, l'AKB constate : « Les membres et les hôtes de l'AKB ont différentes visions de l’Église ».