Une fois par année au moins, les chrétiens se remémorent la prière de Jésus à ses disciples, « que tous soient un […] afin que le monde croie » (Jn, 17,21).

Depuis 1968 déjà, la commission Foi et Constitution du Conseil œcuménique des Églises et le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens préparent la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, dont l’origine remonte à 1910 déjà. Chaque année, un groupe œcuménique local ou national à travers le monde est chargé de proposer un thème et de préparer des textes bibliques, des méditations pour chaque jour et une première ébauche de célébration œcuménique pour cette semaine qui se déroule toujours du 18 au 25 janvier. En 2019, c’est le tour de l’Indonésie.

2019

Bhineka Tunggal Ika – Unité dans la diversité

La devise de l’Indonésie n’est pas sans raison Bhineka Tunggal Ika : unité dans la diversité. L’Indonésie est le plus grand pays d‘Asie du Sud-Est avec plus de 17 000 îles, 1 340 groupes ethniques différents et plus de 740 langues. Seuls quelque 10% des 256 millions d’habitants sont de confession chrétienne. L’Indonésie est pourtant unie dans sa diversité.

Ce fragile équilibre est aujourd’hui menacé par de graves problèmes. La corruption est présente sous plusieurs formes, elle pervertit les relations sociales et accroît les situations d’injustice. La prospérité de certains groupes ethniques ou religieux accroît les tensions. Animés par ces inquiétudes, les chrétiens d’Indonésie ont trouvé que le verset Tu rechercheras la justice, rien que la justice … (Dt 16,20) était un appel particulièrement pertinent pour eux et pour tous les chrétiennes et les chrétiens dans le monde.

Le livre du Deutéronome s’adresse à tout Israël, à chaque individu et au peuple tout entier, et approfondit l’expérience de l’alliance que Dieu a conclue avec son peuple avant de le conduire vers la terre promise. Tout comme la société indonésienne, les Églises souffrent aussi de l’injustice. Ensemble, elles réfléchissent aux injustices au sein des Églises et entre les Églises qui empêchent leur unité.

L’injustice a nourri les divisions entre les chrétiens, le chemin de l’unité chrétienne passe donc non seulement par la réconciliation mais également par la justice et le respect des minorités. Notre chemin d’unité en cette Semaine de prière 2019 se fait pèlerinage vers la justice et la paix avec tous nos frères et sœurs chrétiens du monde entier.

Suggestion de collecte

L’Action de Carême et Pain pour le prochain vous proposent un projet sur le thème de la justice: l’amélioration des conditions de vie et la défense des droits des populations indigènes au Guatemala.

Liens

Le 20 janvier 2019, premier dimanche de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens se trouve au milieu de la semaine de prière universelle du Réseau évangélique. Ce peut être l’occasion d’organiser une célébration commune ou de prier ensemble pour l’unité.