Les Rencontres œcuméniques de Carême d’Arve-et-Lac (Genève) ont reçu le label Oecumenica de la CTEC.CH le 1er avril 2017.   Depuis toujours bourgeons d’œcuménisme, elles le sont d’autant plus aujourd’hui que la société sécularisée a besoin de jalons éthiques et spirituels affirmés d’une seule et même voix par tous les chrétiens.

Ces rencontres sont organisées par des membres des paroisses catholiques romaines et protestantes et de de la région franco-suisse située entre l’Arve et le Léman, à Genève et de l’Église évangélique de Cologny. Depuis 1976, chaque année, durant le Carême, les organisateurs proposent trois à quatre conférences sur des sujets variés relevant de la formation d’adultes et de l’évangélisation. Voici quelques exemples parmi bien d’autres :

  • en 2011, La violence des hommes et celle de Dieu avec les professeurs Philippe Lefèbvre (père dominicain), Thierry Collaud (médecin et éthicien) et Noëlla Rouget, résistante française ;
  • en 2012, Christianisme et laïcité , avec le pasteur français Antoine Nouïs et le jésuite Albert Longchamp ainsi que des conteuses et des musiciens ;
  • en 2013, Le dimanche, un temps pour nous avec Jean-Bernard Livio, jésuite, François Garaï, rabbin et François Dermange, professeur d’éthique ainsi que des musiciens et des comédiens ;
  • en 2016, Entre hospitalité et hostilité, avec Shafique Keshavshee, théologien protestant et écrivain ;
  • en 2018, le spectacle de danse Donner du sens à la vie, création originale de Sabrina Taoutaou et une méditation du Notre Père préparée par le comité d’organisation.

Durant le Carême 2019, les Rencontres œcuméniques auront lieu sous le titre Lire la Bible. Elles accueilleront entre autres Valérie Duval-Poujol, théologienne baptiste enseignant à Paris et à Montpellier. Comment lire la Bible aujourd’hui, tel est le titre de son intervention. Programme 2019 à télécharger  

Depuis 40 ans, les rencontres œcuméniques de Carême d’Arve-et-Lac soulèvent toujours autant d’enthousiasme et d’intérêt. Elles se tiennent à tour de rôle dans les diverses paroisses de la région et mobilisent environ 200 personnes à chaque fois, un nombre en augmentation.

Une vidéo raconte l’histoire de ces rencontres initiées par le curé Lucien Brandt de Meinier, le pasteur Henri Nerfin d’Anières-Vésenaz et Madeleine et Jean-François Raimondi. Depuis 2013, l’activité de ce groupe de préparation s’étend aux paroisses de la France voisine. Ce décloisonnement démontre l’intérêt de la formule. Dans le milieu urbain du Grand-Genève, les offres de formation religieuse dépassent les limites paroissiales, voire nationales. Visionner la vidéo