Le 20 mai dernier, des organisations et associations chrétiennes ont fondé l’association « Christian Public Affairs » (CPA) pour que leurs sujets d’intérêt soient mieux entendus au plan politique fédéral et dans la société.

« Christian Public Affairs » veut exercer une influence constructive sur le processus législatif en Suisse sur la base des valeurs défendues par le christianisme. L’association comprend son engagement comme un service envers la société. Les membres de cette association nouvellement créée veulent assumer leur responsabilité sociale et politique en s’impliquant dans les questions suivantes : sauvegarde de la Création, protection de la dignité de chaque individu, droits humains, justice et protection de la liberté religieuse et de conscience. CPA agira dorénavant sur mandat de ses membres, dans des domaines politiques choisis.

L’Armée du Salut, l’Alliance évangélique suisse, le VFG (association de mouvements et d’Églises évangéliques libres en Suisse alémanique), ERF Medien, AEM Aide aux Églises dans le monde et ethik22 (institut d’éthique sociale) sont membres fondateurs de CPA. Trois autres institutions réfléchissent à leur adhésion.

L’association CPA est dirigée par Christine Volet (Armée du Salut, présidente) et Marc Jost (AES, vice-président). Elle a mandaté deux personnes pour un engagement à temps partiel : Paul Mori (ambassadeur extraordinaire, Armée du Salut) et Michael Mutzner (porte-parole du Réseau évangélique suisse RES).

Légende de la photo
La délégation des membres fondateurs, de gauche à droite: Peter Schneeberger (VFG), Linus Pfister (AEM), Christina Sasaki-Wallimann (ethik 22), Michael Mutzner (RES), Paul Mori (Armée du Salut), Chistine Volet (Armée du Salut, présidente), Marc Jost (AES). Hanspeter Hugentobler (ERF) manque sur la photo. Photo: © SEA/RES

© APD