Privé de liberté, mais libre d’être écouté Le label Oecumenica a été attribué à l’aumônerie œcuménique des prisons de Genève par le présidium de la CTEC.CH le 1er avril 2017. Le label est attribué au groupe de pilotage reconnu par les trois Églises, catholique romaine, protestante  et catholique-chrétienne (ECC) de Genève.

Depuis plusieurs années, les Églises de Genève ont implanté des aumôneries au sein des prisons du canton. L’Aumônerie des prisons fait partie de la mission des Églises, mais ce qui est nouveau, c’est le projet d’un Conseil œcuménique partageant la responsabilité des activités. L’équipe de l’aumônerie, placée sous la responsabilité du Conseil, est actuellement composée d’aumôniers professionnels issus de ces différentes Églises, mais aussi de l’Armée du Salut, de l’Église orthodoxe roumaine et de l’Église adventiste.

L’aumônerie œcuménique assure une permanence tous les jours à la prison de Champ-Dollon. L’équipe des aumôniers s’organise pour recevoir sans tarder les personnes qui souhaitent les rencontrer. Elle offre un espace permettant la rencontre, l’écoute, une parole libre, une prière, un accompagnement humain et spirituel. Elle assure des célébrations chaque dimanche (alternativement cultes et messes, et célébrations œcuméniques à Noël, à Pâques et une fois par trimestre).

Dans un esprit d’ouverture aux diverses confessions, religions et convictions, l’aumônerie des prisons a pour but :

  • d’offrir une présence humaine aux personnes en détention ;
  • de leur témoigner d’une espérance possible à travers l’écoute, l’accompagnement et la prière lorsqu’elle est souhaitée ;
  • de leur permettre de découvrir ou développer une dimension spirituelle personnelle et communautaire dans leur situation particulière ;
  • de collaborer avec les différents services de la prison ;
  • d’assurer un lien avec les paroisses et services extérieurs ;
  • d’établir ou de maintenir le contact avec des aumôniers d’autres religions, en particulier par le biais de la plateforme interreligieuse de Genève (extrait du mandat).