La Communauté de travail des Églises chrétiennes en Suisse a célébré son jubilé (50 ans) le 17 novembre dernier à Bâle, à la Predigerkirche. Quelque 90 invités venant de Suisse et des pays voisins ont participé à cette manifestation anniversaire : elles et ils ont remercié leurs prédécesseurs et loué le Christ qui nous invite à emprunter le chemin de l’unité. Lors d’une table ronde, les intervenants ont discuté des perspectives futures de l’œcuménisme en Suisse. La CTEC.CH a pour mission de rendre l’unité chrétienne visible, dans la diversité. Depuis 50 ans et pour de nombreuses années à venir.

Le passé
Comme il sied à un anniversaire, le président de la CTEC Suisse – le théologien orthodoxe serbe Milan Kostrešević – a consacré son discours officiel aux réalisations passées de l’institution. Au cours des dernières années, la CTEC.CH a soutenu activement les démarches pour la reconnaissance mutuelle du baptême et six de ses Églises signèrent en 2014 une déclaration en ce sens (Riva San Vitale). En cette année de jubilé, une septième s’est y associée. Depuis sa fondation, quatre Églises orthodoxes sont devenues membres et les relations avec les Églises libres (ou leurs associations) se sont intensifiées, deux phénomènes qui reflètent l’évolution du paysage ecclésial en Suisse.

En cette année de jubilé, la CTEC.CH a fêté les 20 ans de la Charta œcuménique. Cette Charte, élaborée au niveau européen, donne les orientations aux relations entre Églises en Suisse également, selon l’objectif déclaré d’une « collaboration croissante ».
Au mois de septembre de cette année jubilaire, la première Journée internationale de la Création a été célébrée le 4 septembre à Bregenz/A, Lindau/D et Romanshorn avec nos organisations sœurs d’Allemagne et d’Autriche et « oeku Églises pour l’environnement ». La thématique de la sauvegarde de la Création a trouvé sa place dans de nombreuses Églises, par-dessus les frontières confessionnelles.

En octobre, la CTEC a organisé le premier forum en Suisse sur le modèle du « Global Christian Forum » avec des partenaires de Suisse romande. L’objectif était d’établir des relations avec des membres d’Églises qui ne sont représentées dans aucune instance œcuménique.
Ces exemples illustrent de manière exemplaire la façon dont la CTEC.CH travaille : avec des institutions partenaires, en réseau, dans diverses constellations, fidèle à sa devise « pour un œcuménisme vivant en Suisse ».

Télécharger l’allocution

Célébration
La célébration anniversaire a été préparée et animée par le curé de la Predigerkiche et des représentants des six membres fondateurs de la CTEC.CH. Michael Bangert et Karin Schaub ont assuré la prédication. Le cheminement des deux disciples vers Emmaüs en a constitué le fil rouge. Ces deux hommes traversent une crise existentielle, qui peut faire penser à la situation actuelle des Églises. « La lumière de Pâques brille aussi sans nous. Notre mission est de réfléchir la lumière du Christ. Par notre travail, notre cheminement ensemble, notre foi, notre espérance, en aimant, nous pouvons nous faire l’écho – discret –, le reflet – humble – de la lumière infinie de Dieu. Les rivalités ne mènent à rien, sinon à créer de l’embarras. L’intensité de la lumière réfléchie peut diminuer, elle peut augmenter, cela n’est ni de notre mérite, ni notre échec. Cette perspective est gage de liberté, une liberté par laquelle nos cœurs voient. Une perspective qui donne solidité et vitalité à notre œcuménisme chrétien. »

Télécharger la prédication

L’avenir
Une table ronde regroupant les personnalités dirigeantes des Églises de la CTEC.CH a été consacrée à la collaboration future des Églises. Elles ont échangé leurs vues sur la pertinence des Églises dans la société actuelles et discuté des questions pour lesquelles une coopération renforcée serait pertinente ou pour lesquelles il existe des difficultés. Enfin, elles ont dû répondre à la question de ce que leur Église était disposée à apporter dans la collaboration future de l’Église « pour la vie du monde ». Autour de la table, étaient assis :

  • Mgr Felix Gmür, président de la Conférence des évêques
  • Évêque Harald Rein, Église catholique-chrétienne de la Suisse
  • Évêque Andrej Ćilerdžić, Église orthodoxe serbe
  • Pasteure Rita Famos, présidente de l’Église évangélique-réformée de Suisse
  • Christian Kuhn, directeur du Réseau évangélique suisse
  • Prof. Jörg Stolz, sociologue des religions, à titre d’expert.

Cet après-midi de fête s’est achevé par un apéritif et des conversations animées dans une belle ambiance festive.

Vidéo (52 Min.) Deutsch & Français
Compte-rendu