Les Églises romandes – catholique romaine, réformées et évangéliques – ont introduit ensemble le dimanche de Pâques une nouvelle traduction de la 6e demande du Notre-Père. Dorénavant, les fidèles demandent au Père « Et ne nous laisse pas entrer en tentation ». Cette nouvelle traduction est déjà en vigueur en France et dans d’autres pays francophones dans le monde. Elle a fait l’objet d’une large consultation entre les différentes Églises romandes, dans un esprit œcuménique.