En mai dernier, l’Office fédéral du sport OFSPO avait annoncé à une dizaine d’associations de jeunesse chrétiennes qu’il leur retirait au 1er janvier 2018 l’autorisation de réaliser des activités dans le cadre du programme Jeunesse + Sport (J+S) et la possibilité d’obtenir des subventions pour ces dernières. La raison évoquée était qu’elles mettaient trop l’accent sur la transmission de la foi. Cette décision de l’OFSPO faisait suite à une décision similaire de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS). Au cours de la consultation sur les modifications de l’ordonnance concernée, le Conseil fédéral a toutefois décidé de renoncer à ces dispositions discriminatoires. La Fédération des Églises protestantes de Suisse et la Communauté de travail des Églises chrétiennes en Suisse avaient participé à la procédure de consultation. Le 1er juillet 2017, plus de 1 400 jeunes gens avaient manifesté sur la Place fédérale pour dénoncer cette décision. Des conseillères et conseillers nationaux ont par ailleurs pris contact avec Guy Parmelin, le conseiller fédéral responsable des sports. Actuellement, des discussions ont lieu entre des représentants de l’OFSPO et des associations de jeunesse chrétiennes pour clarifier les modalités de poursuite d’une collaboration qui, pour certaines, remonte à plus de 20 ans. L’engagement politique a porté ses fruits ! Légende: Manifestation des jeunes devant le Palais fédéral, le 1er juillet 2017 Photo : Herbert Bodenmann